Prendre de la hauteur

Écrit par Seneca Straub

Un vendredi après-midi, j’ai décidé d’essayer l’escalade en salle, dans un endroit appelé MurMur Issy-les-Moulineaux (dans la banlieue de Paris). Lily — une autre étudiante du programme —y était déjà allée plusieurs fois. Je sais qu’elle grimpe souvent aux États-Unis. Moi par contre, je n’avais pas fait d’escalade depuis le camp d’été en 2014 ! Maggie — aussi une autre étudiante du programme — nous y a rejoint et nous nous sommes relayées pour grimper à tour de rôle. J’ai vraiment aimé cette activité, donc lorsque nous sommes allées payer quand nous avions fini, Maggie et moi avons toutes les deux acheté des pass pour revenir dans le future. Malheureusement, les choses se sont gâtées et nous avons été rapatriés chez nous aux États-Unis à cause du virus.

Écrit par Seneca Straub — VWPP Spring 2020

La Corse par Nam Nguyen

Écrit par Nam Nguyen

Même si la situation concernant le coronavirus nous a empêché de voir la ville de Paris au printemps – de la voir s’étoffer, se renouveler – notre séjour d’une semaine en Corse nous avait déjà rempli le cœur de soleil, de chaleur et de renouvellement. Nous étions cinq à explorer les terres abondantes d’Ajaccio, de Castello di Rostini, et de Bonifacio, situées sur cette île magnifique qui appartient à la France. La Corse est aussi appelée “L’Île de Beauté” et nous y avons vécu des expériences bouleversantes. Voici quelques moments sélectionnés de notre voyage, mais j’ai tellement de souvenirs à raconter, que c’est presque impossible de n’en choisir que quelques-uns!

  • Premier coucher de soleil à Ajaccio :

Regardez cette lumière rose ! On avait fait une promenade sur la plage pendant que le soleil se couchait. On avait marché jusqu’à un parc et on s’était assis sur les rochers au bord de la mer pour nous imprégner de la vue magnifique devant nous. J’ai fait une vidéo sur mon portable et voici le résultat :

[vidéo optimisée pour navigateur Chrome sur un pc ou mac]

  • Première randonnée sous le soleil :

Lors de la seconde journée de notre voyage, on a fait une randonnée à Ajaccio, en prenant un sentier connu qui s’appelle le Sentier des Crêtes. C’était vraiment magnifique, et au lieu de prendre le chemin qu’on avait pris jusque-là pour retourner à notre AirBnB, on a tous décidé d’en prendre un autre, qui descendait jusqu’à la mer. Encore une fois, on s’est assis sur un rocher, tout en regardant un autre magnifique coucher de soleil. Voici quelques photos prises durant la randonnée :

  • Notre magnifique séjour à Castello di Rostino :

Castello di Rostino était un endroit fort unique et magique: on est certains qu’il y avait seulement environ dix habitants ! Notre hôte, Christian, un homme d’une soixantaine d’années, et sa fille, sont venus nous chercher en voiture à la station de Ponte Novu – une ville plus large près de Castello di Rostino – et nous ont conduit jusqu’à chez eux : une maison incroyable faite de briques que je ne peux pas vous montrer, car je n’ai pris aucune photo, malheureusement…  

Ce qui est vraiment incroyable, c’est la vue qu’on avait depuis cette maison: chaque matin on voyait des montagnes, des forêts, le bleu du ciel, etc. On a fait des randonnées et on a même été invités à une soirée karaoké par Christian ! On a chanté « Don’t Stop Believin’ » de Journey et « Let It Be » des Beatles – les classiques américains, quoi. Christian était tellement aimable et chaleureux: il nous a rendu visite un soir pour s’assurer que tout allait bien, et on a fini par faire une soirée musicale ! Il jouait de la guitare et Tracy elle aussi en jouait… Christian nous a présenté quelques chansons traditionnelles corses et Tracy a chanté des chansons américaines que même nous, ne connaissions pas. Et tous les soirs, nous avons regardé des films, comme une famille normale et heureuse.

  • Falaises à Bonifacio et la Méditerranée :

Lorsqu’on était à Bonifacio, on avait envie d’aller voir le phare de Pertusato, mais en fait, le phare lui-même n’était pas aussi attirant et intéressant que le voyage qu’on a fait pour l’atteindre. Pour s’y rendre, il fallait prendre un sentier qui longeait des falaises, nous donnant des vues magnifiques de la Méditerranée. On est même descendus jusqu’à la mer, comme on avait fait à Ajaccio, et Maggie a sauté dans l’eau ! La Méditerranée était ensorcelante, comme en témoigne ces photos que j’ai faites. Sur le chemin du retour, un autre coucher de soleil. Une magnifique fin de journée. 

Écrit par Nam Nguyen — VWPP Spring 2020

Faire de l’Escalade à Paris

Écrit par Lily Feinberg-Eddy

Quand je voyage, je trouve que les salles d’escalade sont des endroits sympas pour rencontrer de nouveaux amis. Chaque fois que j’y vais, je rencontre quelqu’un de nouveau, qui est content de me parler en français ! Si on y va seul, on peut utiliser “l’autonome” et normalement il y a quelqu’un qui l’attend pour l’utiliser aussi donc, je demande en général si il ou elle veut grimper avec moi et hop ! Un·e nouvel·le ami·e ! 

De plus, si vous aimez bien le « bloc » c’est un bon endroit pour trouver des partenaires pour vous accompagner à Fontainebleau (un bloc dehors). Le « bloc », c’est un type d’escalade, consistant à grimper des blocs de faible hauteur. Le bloc se pratique aussi bien en extérieur sur des sites rocheux, qu’en intérieur sur des structures artificielles. Et Fontainebleau, c’est une grande forêt juste à côté de Paris où on peut faire des randonnées et de l’escalade : c’est un bloc à ciel ouvert ! Et c’est gratuit d’y aller en train avec le pass Navigo ! J’ai personnellement trouvé un ami qui avait des crashpads et c’était cool d’y aller avec lui. Malheureusement, il n’y a pas de bloc dans la salle d’escalade d’Issy-les-Moulineaux. Il y en a dans d’autres salles MurMur mais si vous préférez, je vous conseille d’aller à Block’Out, une salle d’escalade formidable et qui a un très bon bloc. — Voici  une photo de MurMur d’Issy, une salle d’escalade.

N’hésitez pas à contacter notre bureau si vous souhaitez suivre une activité extra-scolaire !

Écrit par Lily Feinberg-Eddy — VWPP Spring 2020

Les Volcans d’Auvergne par Lily Feinberg-Eddy

Écrit par Lily Feinberg-Eddy

Je suis allée au Puy-de-Dôme —en Auvergne— pour faire des randonnées sur les volcans. Malheureusement, c’était compliqué avec les transports car le bus a été annulé, mais c’était quand même génial !

Vue du Volcan appelé “Puy-de-Dôme”. Le premier cratère est appelé “Puy Pariou”, le deuxième “Puy Goules” et le troisième “Puy Sarcouy”. 

J’ai aussi visité la ville de Clermont-Ferrand qui possède une cathédrale magnifique. Si vous voulez faire un voyage authentique et proche de la nature, l’Auvergne est ce qu’il vous faut !

Écrit par Lily Feinberg-Eddy — VWPP Spring 2020

Studio de danse

Il y a plusieurs studios de danse à Paris, mais mon problème était d’en trouver un qui faisait à la fois de la danse classique mais aussi d’autre styles comme le jazz, le moderne, etc. Par chance, j’ai trouvé un studio accueillant juste à côté de la Bastille dans le 11e arrondissement : Studio Harmonic. Le studio offre de nombreux cours qui vont de la danse classique à broadway jazz à talons. Moi, j’ai suivi le cours lyrical jazz le plus souvent à cause du professeur, Hugues Salgas. J’aime son style mais aussi sa personnalité qui est vraiment chaleureuse malgré le fait que je suis américaine. Au début, c’était un peu difficile de suivre un cours entier en français, mais on s’y habitue rapidement avec les exercices et le style, et en plus, les personnes qui viennent chaque semaine.

En fait, c’est intimidant d’aller à un studio sans connaître personne mais après la première fois, c’est mieux. Je vous suggère d’essayer d’y aller chaque semaine pour vous habituez plus rapidement. Aussi, suivez beaucoup de cours– cela est mon seul regret. Dansez dansez dansez !!

Écrit par Abby Hebert

Lacrosse à Paris

Après avoir envoyé de nombreux messages facebook à des groupes et des gens au hasard, j’ai trouvé un groupe de personnes qui s’appelle Paris Suresnes Lacrosse qui joue au Lacrosse chaque semaine juste en dehors de Paris. Le niveau d’habileté varie : certaines personnes jouent pour leur équipe nationale et d’autres viennent de commencer à jouer. Il y a des gens de France, d’Allemagne, de Belgique, de Corée du Sud, etc.

C’est très amusant et c’est une excellente opportunité de rencontrer des gens du monde entier!

Écrit par Thomas Clejan

Si vous aussi vous souhaitez pratiquer un sport à Paris, n’hésitez pas à nous contacter!

Randonnées dans les Alpes françaises par Adam Desantes et Caroline Gillespie

Séjour à Servoz par Caroline Gillespie – VWPP Automne 2016 – Dickinson’18

Pendant les vacances de la Toussaint, moi Aryeh et Adam nous avons passés trois jours dans les Alpes à un petit village qui s’appelle Servoz. Nous avons fait de la randonnée dans les montagnes juste à côté du Mont Blanc et on a eu de très belles vues. C’était très bien de partir de la grande ville de Paris et aller ailleurs en France pour quelques jours. Le petit village était très calme et se situait dans une vallée des Alpes avec les montagnes qui l’entourait tout autour. On a eu du très beau temps tout le weekend alors on a pu profiter du soleil et du bon air frais pendant qu’on marchait. La dernière nuit j’ai rendu visite à mes amis qui habitent dans la ville d’à côté et on a dîner ensemble. Ils m’ont préparé une très bonne raclette avec du bon vin français – c’était un des meilleurs repas que j’ai mangé en France !

photos_servoz1

 

Séjour à Servoz par Adam Desantes – VWPP Automne 2016 – Wesleyan’18

Pour les vacances, Carrie, Aryeh, et moi sommes allé à Servoz pour deux nuits. Sur le train, comme le paysage est devenu plus et plus montagneux, je suis devenu plus et plus enthousiaste. C’était la première fois que j’ai vue les Alpes. Le mot magnifique n’est pas assez fort pour décrire les vues.

Le premier soir on a cuisiné un dîner ensemble : une soupe improvisée des aliments qu’on a trouvé au petit marché dans Servoz, de pommes de terres, et bien sur, de pain fromage. En fait, c’était délicieux.

Le prochain jour, on a fait une randonnée. Je ne sais pas combien de mètres on a monté, mais à la fin de la journée, j’étais presque mort, mais très heureux. Aussi, mon corps était douloureux tout le reste des vacances. Mais il a vraiment valu la peine!