Voyage à Strasbourg

Je suis allé à Strasbourg (et à un village près de Strasbourg, St. Louis) avec ma mère, qui est née dans cette région de la France. Nous avons rendu visite à son ancienne baby-sitter Françoise et sa famille, avec qui ma mère et ma grand-mère ont gardé contact depuis longtemps. Le premier jour, avec la fille de Françoise et son mari, nous avons vu l’immense et magnifique cathédrale de Strasbourg, et puis nous avons déjeuné dans le quartier de la Petite France. En arrivant chez Françoise, nous avons été bien accueillis par toute la famille, et nous avons mangé beaucoup de plats typiques de Strasbourg, y compris la tarte à l’oignon, les châtaignes grillées et la tarte aux mirabelles. Nous avons aussi bu du vin blanc alsacien qui est parmi les meilleurs vins que j’ai bus.

Le deuxième jour, nous avons mangé une raclette avec toute la famille et puis nous sommes revenus à Strasbourg pour voir la ville depuis un bateau-mouche. Tous ensemble, j’ai passé un bon moment avec ma mère et les amis de ma famille ; j’ai aimé rencontrer ses amis et la belle ville de Strasbourg. Et j’ai bien utilisé mon français, car ma mère ne parle aucun mot français et Françoise ne parle aucun mot anglais.

Joey 2

Picture 1 of 4

Écrit par Joey LaCascia

Une soirée à l’Opéra Garnier

Quand on entre au Palais Garnier, tout à coup, on est d’humeur à faire un spectacle. Le Palais Garnier, source d’inspiration du Fantôme de l’Opéra, est l’un des monuments emblématiques de Paris. Étant à l’intérieur, on peut comprendre pourquoi. La chorégraphie contemporaine de cet hommage à Jérôme Robbins contrastait nettement avec les vieux plafonds ornés, les lustres et les loges privées à rideaux de velours du théâtre de 1861.

Les mouvements dans cet hommage ressemblent beaucoup à l’œuvre probablement la plus connue de Robbins, la chorégraphie de West Side Story. Sa chorégraphie est axée sur le mouvement et le pivotement des hanches, les longues lignes épurées des jambes et les changements de direction rapides et intentionnels. L’utilisation des hanches, des poignets et des articulations en général donne aux pièces une attitude, signature à Robbins et à son style de danse classique influencé par le jazz.

Quatre œuvres – « Fancy Free » , « A Suite of Dances » , « Afternoon of a Faun » , and « Glass Pieces » – ont été présentées. Toutes les 4 sont remarquables à leur manière, mais chaque œuvre apporte quelque chose de different. « Fancy Free » a apporté un élément d’humour avec trois marins se disputant deux femmes dans une frénésie de mouvement et agissant, les perdant finalement. « Afternoon of a Faun » et « A Suite of Dances » étaient époustouflants en raison de leur manque de mouvement; la première montre deux danseurs exécutant un pas de deux (une sorte de duo, généralement entre un homme et une femme) sur une toile blanche entourant la scène, tandis que la seconde n’est composée que d’un danseur et d’un violoncelliste à la place de l’orchestre.

« Glass Pieces » arrive à la fin: le point culminant des trois pièces précédentes et c’est une présentation fidèle du message que Robbins voulait transmettre en tant qu’artiste, ainsi que des notions de genre à l’époque. La pièce s’ouvre et se termine avec le casting entier marchant vite à travers la scène dans différentes directions, rappelant l’agitation d’une station de métro. Entre ce début et la fin se déroule un pas de deux lent et contrôlé, tandis qu’une rangée de silhouettes féminines se balancent lentement à l’arrière de la scène. Viennent ensuite un groupe d’hommes dont les mouvements juxtaposent la tendresse de la scène précédente: tous les changements de direction brusques et les sauts rapides.

Je pense que le meilleur aspect de cet hommage, mis à part sa beauté, est que les pièces sont faciles à comprendre pour les débutants et tout aussi stimulantes pour ceux qui sont très compétents en danse classique. Une plainte potentielle est le manque de l’intrigue (ce n’est certainement pas Casse-Noisette), mais je pense que les nouveaux venus peuvent apprécier l’intrigue créée par la cinétique plutôt que par le jeu d’acteur, les costumes ou les mots. Sans savoir pourquoi, le spectateur se sent revigoré par chaque augmentation du mouvement et apaisé par chaque immobilité. Communiquer et créer de l’émotion, de l’énergie et un message sans parole est le but de la danse. Ce fait a vraiment été atteint par ce spectacle « hommage » joué par la troupe de haut niveau du Ballet de l’Opéra de Paris dans ce lieu exceptionnel du Palais Garnier. 

“ Glass Pieces” Photos © Paul Kolnik

Amy4

Picture 1 of 4

Écrit par Amy Hansen

Volontariat à Paris

J’ai commencé à faire du bénévolat auprès d’une organisation appelée SINGA il y a quelques mois. SINGA a pour objectif de créer des relations entre les réfugiés et leurs communautés d’accueil — dans ce cas, Paris! Ils le font en encourageant le dialogue, en favorisant l’enrichissement culturel, en créant des emplois et en améliorant la prise de conscience et l’évolution de la perception des réfugiés et des demandeurs d’asile. En tant que bénévole, je tiens une permanence hebdomadaire au bureau de SINGA, au cours de laquelle des réfugiés et des demandeurs d’asile peuvent venir au bureau pour poser des questions ou rechercher de l’aide et des ressources. Je travaille également avec un autre volontaire pour organiser des cours d’anglais hebdomadaires pour les réfugiés, au cours desquels nous développons des compétences en expression orale, en écriture et en lecture. Dans l’ensemble, l’expérience est très enrichissante. J’ai l’occasion de rencontrer des personnes intéressantes et passionnées du monde entier !

Écrit par Ariana Smith

Pour plus d’information sur l’organisation SINGA, cliquez ici.

Si vous aussi vous souhaitez vous engager et faire du bénévolat à Paris, vous pouvez consulter ce site.

Vacances à Chamonix et à Genève

Pour le début de nos vacances, je suis allé à Chamonix et à Genève avec quelques amis du groupe.  Bien que j’aie déjà visité les deux endroits auparavant, c’était magnifique quand même. Il y avait un mélange de soleil, de neige et de pluie, ce qui nous a permis d’avoir différentes vues sur les Alpes françaises. À Chamonix, nous avons fait quelques randonnées, nous nous sommes régalés des spécialités locales comme la raclette, la fondue et le vin chaud. Nous avons aussi remonté le Mont Blanc, qui était tout simplement époustouflant. C’était un bon moment passé en bonne compagnie. En fait, nous avons prolongé notre séjour à Chamonix et raccourci notre séjour à Genève.

Sid Ahuja 2

Picture 1 of 4

Écrit par Sid Ahuja

Vacances en Bretagne

Pendant les vacances de la Toussaint, je suis allée en Bretagne avec ma sœur. La Bretagne est située sur la côte de la France, et elle est très belle avec une mer très bleue et des roches sauvages. J’ai pris le train pour voyager et c’était tellement facile. J’ai mangé des galettes avec ma sœur et je suis montée à cheval près de la cote. J’ai vu la vie quotidienne à l’extérieur de Paris.

Ayana 1

Picture 1 of 4

Écrit par Ayana Dudley