Nîme et Carcassonne par Andrew Ling

La semaine dernière, j’ai visité Nîmes et Carcassonne, deux villes historiques dans le sud de la France. Une ville importante de l’Empire Romain dans le premier siècle, Nîmes conserve encore une tour, un jardin, un temple et une arène. Ces bâtiments ont été construits basés sur les modèles idéaux à Rome, donc on peut voir un parallèle entre cette petite ville et la grande capitale de l’empire. Il est intéressant de voir une ville où les reliques anciennes et la transportation moderne coexistent, et il semble qu’une dichotomie entre le passé et le présent n’existe pas nécessairement dans cette petite ville. A côté de la ville, j’ai aussi visité le Pont du Gard, une des plus grandes architectures romaines du monde d’aujourd’hui. Créé dans le premier siècle pour démontrer la richesse de la ville, représenter une formidable entreprise politique de l’empire et approvisionner la ville en eau, le pont a été construit en plusieurs décennies et a symbolisé le longue durée processus que les humains essaient de conquérir et d’exploiter la nature, comme l’idée de Fernand Braudel sur le temps environnemental. Comment est-ce que les anciens humains comprenaient l’environnement et désignaient leur projet d’ingénierie? Le Pont du Gard, qui éprouve les changements dynamiques de la relation entre les humains et l’environnement dans environ 2000 ans, a une histoire environnementale qui est très intéressante. Un autre fait intéressant que j’ai découvert quand j’étais en visite, c’est que le pont a été détruit par les religieux et les moines bâtisseurs pendant le moyen âge. Il semble que l’histoire du pont ne concerne pas seulement l’environnement, mais aussi l’imagination politique des gens et leur reconstruction du passé. Il sera intéressant d’examiner la représentation du Pont du Gard et de comprendre les changements de l’idéologie politique.

Arènes de Nîmes – mars 2017

Pont du Gard – mars 2017

Pont du Gard – mars 2017

 

Après Nîmes, j’ai visité Carcassonne, un château militaire médiéval. La ville est très intéressante à cause de l’histoire de la croisade et du Catharisme, et la restauration est incroyable grâce au grand projet de reconstruction pendant le XIXe siècle. Quand Carcassonne était la frontière de la France, la ville a servi une fonction militaire très importante, qui n’existait plus aujourd’hui. Il est ironique qu’un lieu de défense militaire soit devenu un lieu très touristique aujourd’hui. J’ai aussi visité les quatre châteaux de Lastours, un des groupes des châteaux du pays cathare, et je trouve que leur histoire est très magnifique. Cathars, un des groupes qui étaient catégorisés comme le païen, vivaient dans les montagnes afin d’échapper à la persécution religieuse et de développer leur religion. Cette histoire me suis rappelé l’œuvre de Braduel La Méditerranée et le Monde Méditerranéen à l’Epoque de Philippe II, et Braduel pense que la montagne est une barricade naturelle à l’expansion religieuse et politique. En regardant ces châteaux sur les hautes montagnes et réfléchissant à comment Braudel pensait sur l’histoire, j’ai été stupéfié par la puissance de la nature et sa relation compliquée avec les humains. Je reviendrai peut-être à l’avenir, pour réexaminer cette imagination historique et visiter les autres châteaux du pays cathare.

Ville de Carcassonne – mars 2017

Remparts de la ville de Carcassonne – mars 2017

Pays cathare & Châteaux de Lastours – mars 2017

Andrew Ling – VWPP Printemps 2017 – Wesleyan’18

Randonnées dans les Alpes françaises par Adam Desantes et Caroline Gillespie

Automne 2016

Séjour à Servoz par Caroline Gillespie – VWPP Automne 2016 – Dickinson’18

Pendant les vacances de la Toussaint, moi Aryeh et Adam nous avons passés trois jours dans les Alpes à un petit village qui s’appelle Servoz. Nous avons fait de la randonnée dans les montagnes juste à côté du Mont Blanc et on a eu de très belles vues. C’était très bien de partir de la grande ville de Paris et aller ailleurs en France pour quelques jours. Le petit village était très calme et se situait dans une vallée des Alpes avec les montagnes qui l’entourait tout autour. On a eu du très beau temps tout le weekend alors on a pu profiter du soleil et du bon air frais pendant qu’on marchait. La dernière nuit j’ai rendu visite à mes amis qui habitent dans la ville d’à côté et on a dîner ensemble. Ils m’ont préparé une très bonne raclette avec du bon vin français – c’était un des meilleurs repas que j’ai mangé en France !

photos_servoz1

 

Séjour à Servoz par Adam Desantes – VWPP Automne 2016 – Wesleyan’18

Pour les vacances, Carrie, Aryeh, et moi sommes allé à Servoz pour deux nuits. Sur le train, comme le paysage est devenu plus et plus montagneux, je suis devenu plus et plus enthousiaste. C’était la première fois que j’ai vue les Alpes. Le mot magnifique n’est pas assez fort pour décrire les vues.

Le premier soir on a cuisiné un dîner ensemble : une soupe improvisée des aliments qu’on a trouvé au petit marché dans Servoz, de pommes de terres, et bien sur, de pain fromage. En fait, c’était délicieux.

Le prochain jour, on a fait une randonnée. Je ne sais pas combien de mètres on a monté, mais à la fin de la journée, j’étais presque mort, mais très heureux. Aussi, mon corps était douloureux tout le reste des vacances. Mais il a vraiment valu la peine!

Voyages en pays francophones par Aida Julien

Automne 2016

PARTIE 1 : La Suisse

Pour mon premier voyage en dehors de Paris, j’ai décidé de voyager dans la partie francophone de la Suisse (ce qui est appelé la Suisse Romande ou la Romandie). Un vendredi en Octobre j’ai pris le TGV Lyria de la Gare de Lyon pour un voyage agréable à Lausanne. Lausanne est une très belle ville à côté de la ville de Genève, au bord du lac léman, et en face de la ville française Evian-les-bains. Elle est la cinquième plus grande ville de la Suisse et elle est bien connue comme la capitale des Jeux d’Olympiques, étant le site du siège international olympique.

photo_suisse3

Dès mon arrivé à Lausanne, j’ai été accueillie par ma famille suisse qui habite dans une petite ville (ou municipalité) juste à côté de Lausanne qui s’appelle Savigny. Tandis que Lausanne est considérée comme une grande ville dans le contexte de la Suisse, Savigny est plutôt comme la campagne. En fait, la maison dans laquelle je suis resté pendant mon séjour était proche d’un certain nombre de fermes. En gros, c’était une expérience totalement différente de celle de Paris !

photo_suisse2

Le jour suivant mon arrivé, je suis partie de Savigny avec ma famille pour aller visiter une municipalité qui s’appelle Morat. J’ai découvert plus tard que Morat est la ville d’origine de ma famille suisse. Morat se trouve dans le canton de Fribourg qui est situé essentiellement à la frontière suisse des langues allemand et français. La plupart de la population à Morat parle allemand mais un grand pourcentage de la population parle également le français. On a fait une petite promenade dans le centre de la ville afin de mieux apprécier l’architecture charmante de la ville. On est passé par la porte de Berne, la mairie, la château Löwenburg et on a fini la promenade en montant sur le mur de la ville pour avoir une belle vue de toute la ville et le lac Morat.

photo_suisse1

Le Lendemain, j’ai eu l’opportunité de faire une randonnée dans les magnifiques montagnes suisses. Après une heure en voiture, on est arrivé au sommet d’une montagne (je ne me souviens pas du nom) ou on a fait une randonnée agréable dans l’air frais qu’on peut que trouver dans les montagnes suisses. Au milieu de l’excursion, on s’est arrêté à un chalet typiquement suisse pour qu’on puisse se reposer et boire un verre.

L’un des aspects les plus marquants de mes aventures en Suisse était la cuisine. Malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion de manger le plat le plus connu de la Suisse – la fondue au fromage. Cependant, j’ai pu apprécier plusieurs autres spécialités suisses délicieuses y compris le fromage et le chocolat.

PARTIE 2 : La Belgique

Afin de mieux profiter de mon semestre à l’étranger, j’ai organisé un autre voyage (suivant mes aventures suisses) pour explorer un deuxième pays francophone – la Belgique. Continue reading