Saint-Germain-des-Près

Devant le porche de l’Église Saint-Germain-des-Près – Automne 2017

Monsieur Biberson – président du Fonds de dotation de l’Église Saint-Germain-des-Près – nous a gentiment accueillis et introduits au sein cette église qui se dresse au cœur du quartier de Saint Germain des Prés depuis 543. Au fil des siècles, l’humble abbaye des débuts est devenue un lieu mondialement connu et aimé.

En compagnie de notre merveilleuse guide conférencière Clémence, les étudiants ont été invités à lever les yeux vers la voûte constellée d’étoiles de la célèbre Église Saint-Germain-des-Près. 

 

Grand Train

Samedi 17 septembre, le VWPP organise sa première excursion du semestre et part à la découverte d’un site exceptionnel au cœur de Paris.

IMG_0076_1024

Grand train est un lieu rare et éphémère. En effet, le site ne sera ouvert que jusqu’au 16 octobre. C’est un espace de partage, de convivialité et de culture autour de l’univers du ferroviaire. On est entre musée – le train à travers le temps- et lieu de vie.

De plus, nous partagerons un moment convivial autour d’un déjeuner. Vous pourrez vous délecter de propositions culinaires issues de diverses régions du monde (argentine, américaine, italienne ou coréenne). Cette journée promet un bon moment. Venez nombreux et n’oubliez pas d’apporter vos appareil photos !

IMG_0074_1024IMG_0079_1024IMG_0081_1024

Découverte des châteaux de la Loire

Gare d’Austerlitz, 7h du matin : des visages encore ensommeillés se rassemblent devant les voies de départ des trains qui relient Paris à la petite gare de Blois. Pour la dernière excursion du semestre, le VWPP emmène ses étudiants à la découverte des châteaux et des vignobles de la vallée de la Loire !

BloisChambord_24mar2016_5

Après une heure et demie de trajet dans un train à l’ancienne, qui possède encore couloir et compartiments – le chef de cabine est passé de porte en porte, poussant son chariot surmonté de café et de thé – nous arrivons dans la gare de Blois et sortons sur le parvis dans un froid glacial. C’est donc d’un pas pressé que nous parcourons les quelques centaines de mètres qui nous séparent du château royal, dans l’espoir de nous mettre à l’abri de son enceinte massive.

Continue reading